Leçon de 33 Tours : la nostalgie est toujours au détour du chemin

Une réflexion sur “Leçon de 33 Tours : la nostalgie est toujours au détour du chemin”

Laisser un commentaire