Leçon de 33 Tours : la nostalgie est toujours au détour du chemin

Dans le cadre «la nostalgie est toujours au détour du chemin» me voici plongé dans ma bibliothèque de 33Tours. Après un bon Bob Dylan laissé quelque peu à l’abandon1, voilà qu’un bon vieux Chicago pointe le bout de son nez soit l’album X connu pour son fameux «If You Leave Me Now». Vous savez ce morceau des slows de soirées «disco» de votre jeunesse emporté par la voix de Peter Cetera.

Et la surprise surgit au détour du deuxième titre, «You Are On My Mind», la magie du bon vieux son du vinyle fait son effet bien aidé aussi par les enceintes «Dali». Petit aperçu malheureusement numérique :

Il ne reste plus qu’à s’enfoncer dans le fauteuil ou le canapé… et attendre:

You are on my mind
You are everything a woman could be
Consequently I believe that no one
Else could take your place if you
Should ever leave me
I’ll be coming home again to you
And look upon the woman that I love
There is nothing I can say that celebrates
The special way you keep me satisfied
Pretty girl

Et tant pis si un autre de jour de pluie est annoncé sur New York City. On avisera.

Par la grâce du souvenir, rien ne peut défaire le souvenir de ces instants passés ensembles, encore et toujours.

Bon, c’est pas tout, mais je retourne à platine 33Tours. Bonne soirée et à bientôt.

  1. La B.O de «Pat Garrett et Billy The Kid» []
About Lyonel Kaufmann

Historien, Syndic & Blogueur

Trackbacks

  1. [...] Début janvier, un bon vieux Chicago pointait le bout de son nez avec l’album X. Hormis son fort connu «If You Leave Me Now», surgissait «You Are On My Mind» et la magie du bon vieux son du vinyle faisait son effet bien aidé aussi par les enceintes «Dali».1 [...]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :