La photographe Vivian Maier, entre mystère et surexposition | Télérama.fr

wpid-recherche-vivian-desesperementM158426-2014-07-6-16-27.jpg

Autoportrait, sans date – © Vivian Maier/Collection John Maloof Courtesy Howard Greenberg Gallery, New York Les Douches La Galerie, Paris

Née à New York en 1926, Vivian Maier mourut à Chicago en 2009, dans l’anonymat. Avant de ressortir de l’oubli, quand ce qui avait été sa double vie éclata au grand jour : la nourrice Vivian Maier, vivant dans l’ombre des familles qui l’employaient à Chicago, cachait une photographe de génie. Cette histoire est aujourd’hui l’objet d’un documentaire coréalisé par John Maloof, qui découvrit les photos de Vivian Maier, et Charlie Siskel. C’est ce dernier que Telerama a rencontré pour prolonger la vision de ce film passionnant mais qui, comme toute l’histoire de la si curieuse et si secrète photographe, soulève beaucoup de questions. Ce que le titre annonce clairement : partons donc A la recherche de Vivian Maier

Lire l’article : La photographe Vivian Maier, entre mystère et surexposition | Télérama.fr :http://www.telerama.fr/cinema/la-photographe-vivian-maier-entre-mystere-et-surexposition,114463.php

About Lyonel Kaufmann

Historien, Syndic & Blogueur

Trackbacks

  1. […] Avant de ressortir de l'oubli, quand ce qui avait été sa double vie éclata au grand jour : la nourrice Vivian Maier, vivant dans l'ombre des familles qui l'employaient à Chicago, cachait une photographe de génie.  […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :