Le métier d’historien à l’ère numérique : nouvelles pratiques, nouvelle épistémologie ? | L'édition électronique ouverte

Samedi 12 mars, entre 9h00 et 12h30, le Cléo participera à une table ronde de la Société d’Histoire Moderne et Contemporaine (SHMC).

Présentation :

En quoi les outils numériques changent-ils notre manière de travailler ? Il ne s’agit pas ici de revenir sur les rapports entre informatique et histoire, mais bien plutôt de s’interroger sur la manière dont cet outil nouveau qu’est l’ordinateur-portable-relié-à-internet a révolutionné le métier d’historien, depuis moins de vingt ans.

Invités :

Jean-Luc Pinol (ENS Lyon) : « Construire une infrastructure des services numériques pour les SHS »

Emilien Ruiz (EHESS) : « Les transformations du métier d’historien à l’ère du numérique : retour d’expériences »

Pierre Mounier (CLEO/Revues.org) : « Les carnets de recherche en ligne, espace d’une conversation scientifique décentrée »

Yann Potin (Archives nationales) : « Institutions et pratiques d’archives face à l’ère de la numérisation : expériences et malentendus »

Bruno Latour (Sciences Po) : « Comment le numérique repose quelques questions classiques de l’historiographie ».

Eric Brian (EHESS) : « Incidences du numérique sur la division du travail historique »

Informations pratiques :

Samedi 12 mars 2011, 9h.-13h30 (avec pause café-croissants)
ENS, salle Dussane, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris (RER Luxembourg)

Crédits photographiques : Old style way, par BrunoDelzant en cc by-nc-sa 2.0 sur Flickr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.