Facebook, nouvelle porte d'entrée dans l'adolescence | Le Monde

Cet article du Monde est à mettre en parallèle avec l’article précédent consacré aux usages des parents, issus de la Génération Y, en relation avec l’institution scolaire. L’article confirme que les usages du numériques « encerclent » l’espace de la classe. Jusqu’à quand celui-ci pourra-t-il y rester sourd et quand les barrières céderont-elles?

L’inscription sur Facebook vaut désormais marqueur d’avancée en âge, rite d’initiation à l’adolescence. « Puisque par Facebook je peux montrer que je suis ado, je dois y être » : voilà qui transforme le réseau en impératif catégorique, à en croire Cédric Fluckiger, maître de conférences en sciences de l’éducation à Lille-III. « L’adolescent prouve qu’il a gagné ce droit des parents ou qu’il maîtrise le fait d’y être sans leur autorisation. Il commente à 23 heures pour évoquer sa liberté. Il montre sa maîtrise d’un certain nombre de codes propres à l’adolescence, en faisant très attention à ses « like ». Et il ne parle surtout jamais de ce qu’il fait avec les parents. » Auparavant, il se sera « entraîné » à l’adolescence en fréquentant les profils d’amis plus âgés afin de découvrir leurs goûts et leurs mots pour les dire.
Entrée facilitée en adolescence, donc… Et aussi plate-forme d’entraide pour les devoirs. […]

Source : Facebook, nouvelle porte dentrée dans ladolescence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :