La ludification : scénarios et défis pour votre cours ! | #AQUOPS

En ce mardi 31 mars s’ouvre le 33e colloque de l’AQUOPS à Québec. Le thème est « Développer le réflexe technopédagogique ». J’ai la chance d’y participer et d’y animer deux ateliers (un explorcamp et un barcamp) demain et jeudi. En attendant, je découvre le colloque.

1405128960

Jean Desjardins

Ce mardi, mon programme du jour consiste à suivre l’atelier de Jean Desjardins (http://sainte-anne-technopedagogique.weebly.com/)conseiller technopédagogique au Collège Sainte-Anne à Lachine depuis mars 2013 : « La ludification : scénarios et défis pour votre cours ! »

La présentation de cet atelier :

La ludification des cours est à la mode : Cette stratégie pédagogique recourt aux dynamiques des jeux et puise un thème dans la culture populaire, l’actualité ou encore à la culture de votre matière pour scénariser vos activités d’apprentissage. Les résultats sur la motivation sont parfois spectaculaires ! À l’AQUOPS, nous accompagnerons la naissance d’un projet dans votre matière, pour vos élèves et qui vous appartiendra. L’outil de planification que nous avons conçu met à plat 14 mécaniques de jeux propices aux apprentissages : les niveaux, sauvegardes, quêtes, récompenses, etc. Vous aurez aussi acquis un savoir-faire dans Padlet, Popplet, Thinglink, Canva, Kahoot et Slidebean, certains des meilleurs outils-web, parfaits en ludification. On s’en promet ! 

Les ressources de l’atelier : http://sainte-anne-technopedagogique.weebly.com/la-ludification–une-approche-diffeacuterencieacutee.html

La ludification ou gamification  :

L’utilisation du jeu en classe est un mouvement très populaire. En anglais, on parle de « gamification ». Voici cinq étapes pour favoriser une intégration pédagogique réussie!

L’approche par le jeu s’efforce de tirer parti des désirs naturels des gens pour la compétition, la réalisation de soi, le statut social, l’expression de soi et l’altruisme.

Une des stratégies de base de ce mouvement est de récompenser les joueurs qui accomplissent des tâches désirées. 

[…]

Tout ceci est bien intéressant, mais comment, concrètement, intégrer le jeu en classe?

Il n’y a pas de recette magique, mais la lecture de l’article How To Gamify Your Classroom du site Edudemic donne des pistes intéressantes. Lisez l’article pour en savoir plus.

Source : 5 étapes pour intégrer le jeu en classe

Le choix d’une thématique (https://tackk.com/lechoixdethematique) : c’est le fil conducteur de votre ludification. L’origine peut être issue de la culture populaire de vos élèves (Hunger Games, la Coupe du Monde, Game of Thrones, Clash of clan, Donjons & Dragons, Star Wars, Indiana Jones, …) ou de la culture dite matière (la forme du musée Guggenheim de New York et ses oeuvres, la comedia del arte de Goldoni).

Il s’agit pour les participant-e-s à cet atelier de concevoir un scénario de ludification sur une séance ou une planification plus importante. Pour y parvenir, nous disposons notamment d’un outil de planification (voir les ressources de l’atelier : http://sainte-anne-technopedagogique.weebly.com/la-ludification–une-approche-diffeacuterencieacutee.html), de différents outils en ligne (padlet, popplet, thinglink, canva, kahoot ou edpuzzle) et du coaching de Jean, Anne-Marie et Michelle.

Personnellement, j’ai choisi de travailler à partir de « Game of Thrones » mélangeant son univers propre à celui du monde médiéval. Ce sera l’objet de prochains billets.

A suivre…

4 thoughts on “La ludification : scénarios et défis pour votre cours ! | #AQUOPS

  1. Pingback: Scénario de ludification : Games of Thrones et le monde médiéval (1) | #AQUOPS

  2. Pingback: Scénario de ludification : Games of Thrones et le monde médiéval (1) | #AQUOPS

  3. Pingback: Ludification Peut-on enseigner l’histoire avec Assassin’s Creed Unity ? | #AQUOPS

  4. Pingback: Scénario de ludification : Games of Thrones et le monde médiéval (2) | #AQUOPS | histoire lyonel kaufmann.ch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.