Google Earth et histoire

Dans un premier mouvement, les rapports entre l’enseignement de l’histoire et Google Earth ne sautent pas aux yeux. Et pourtant… Quelques exemples et liens relatif à l’utilisation de Google Earth en histoire.

Introduction :

Mais d’abord qu’est-ce que Google Earth et quelle est l’installation minimum pour pouvoir en profiter?

Présentation par l’académie de Caen

mappemonde : revue trimestrielle sur l’image géographique et les formes du territoire

Depuis fin novembre 2006, GoogleEarth est devenu un outil intéressant en histoire. En effet, à cette date, Une nouvelle fonctionnalité a vu le jour en proposant d’afficher des cartes géographiques historiques, numérisées à partir de la collection de « Rumsey Historical Maps« . Seize cartes historiques ont alors été intégrées à l’application, parmi lesquelles une carte de Paris datant de 1716 ou une vue d’ensemble de la planète de 1790. La superposition des cartes historiques et actuelles permet de mieux appréhender les changements qui ont eu lieu au cours du temps.
L’un des intérêt de GoogleEarth réside dans la possibilité d’ajouter une surcouche à n’importe quelle carte. Ceci est valable pour y ajouter des éléments d’actualité, mais aussi des éléments à nature historique comme la maquette d’un monument ancien. La possibilité de fournir des informations relativement à un lieu permet de retrouver la bonne vieille fiche d’information, mais modernisée en mixant texte et images.
Pour comprendre de quelle manière il est possible de créer du matériel pour GoogleEarth, vous trouverez une présentation succincte sur ActiveHistory (en).

Donner à voir :

Cette partie vous propose quelques exemples de parcours historiques et de réalisation en lien avec l’histoire. On peut imaginer ces différents exemples également dans le cadre d’un enseignement frontal où l’enseignant-e permet aux élèves de visualiser un certain nombre de lieux liés à des civilisations, des personnages ou des événements historiques.
Il est ainsi possible de partir de son école avec GoogleEarth pour aller à la rencontre de monuments en histoire ancienne. Les élèves pourront ainsi et notamment visualiser la distance à parcourir et les lieux dans leur état ancien et/ou actuel. James Q. Jacob vous offre une série de lieux classés par continent. Vous pouvez également lire l’article Google Earth and Archeology pour découvrir les potentialités de l’outil.
Si vous êtes intéressés par le parcours de Jules César ou le premier voyage de Christophe Colomb, vous trouverez les fichiers nécessaires ici : http://www.cfm-guadalajara.net/divers/logiciels_ge.htm.
Pour terminer un dossier impressionnant réalisé pour traiter de la question de l’extermination des Juifs lors du deuxième conflit mondial : mapping the holocaust. Dans le cadre de ce projet, GoogleEarth est interfacé avec l’encyclopédie de l’Holocauste (the Holocaust Encyclopedia).

Donner à faire :

Google propose, en anglais, une série d’activités possibles recourant à GoogleEarth : http://www.google.com/educators/activities.html. Quelques activités en anglais : http://www.google.com/educators/p_earth_discovery.html comprenant le plan de la leçon, la carte (surcouche) et du matériel mutltimédia complémentaire (Révolution américaine, les Grands explorateurs, la Guerre de Sécession, les Grands monuments du monde, La Première Guerre mondiale 14-18).
En français, Bayeux au Moyen-Âge.

Mise à jour (30.04.2007)
Egalement en français, Jean-Marc Kiener propose une activité intitulée 1789 : un itinéraire chronologique entre Versailles et Paris sur les lieux de la Révolution Française. qui renouvelle l’approche événementielle de l’histoire au moyen de Google Earth. La démarche permet aux élèves d’entrer dans l’année 1789 soit par les lieux, soit par la chronologie. Il s’agit d’une adaptation de la démarche de la visite virtuelle et guidée aux lieux de la Révolution de 1789.

Mais pourquoi ne pas renouveler la pratique du dossier, de l’exposé, du panneau et demander aux élèves des créer des circuits touristiques à nature historique, des expositions virtuelles et autres projets. Il est aussi possible de développer des démarches d’histoire locale. Des ressources pour celles et ceux qui choisiraient de s’aventurer dans cette direction:

Google Earth pour enseigner à la carte

TUTmarks :des tutoriels pour utiliser Google Earth

GoogleEarth – le Guide de l’utilisateur

Le dossier de l’académie de Caen

Donner à réfléchir :

Le médiéviste et la terre selon Google Earth : deux mondes compatibles ?

L’avis critique de Sylvain Genevois (aspect géographique)

Mise à jour (30.04.2007)

Suite à un commentaire de Jean-Marc Kiener (merci à lui), vous trouverez dans « Donner à faire » la présentation de son activité 1789 : un itinéraire chronologique entre Versailles et Paris sur les lieux de la Révolution Française..

Mise à jour (24.06.2009)

Voici un intéressant PowerPoint en anglais publié sur SlideShare consacré à l’utilisation de GoogleMaps en classe d’histoire:

  1. Deux activités trouvées en anglais comprenant une description des activités, une vidéo de présentation et un mode d’emploi:

    Postcards from the Past with Google Tools
    L’activité se propose d’utiliser un appareil photo digital ou une vidéo pour comparer passé et présent dans le cadre d’un travail d’histoire locale. L’activité travaille ainsi sur la base du duo permanence/rupture et la dimension espace/temps en utilisant ensuite Google Earth

    A Place in Time with Google Tools
    Une chronologie établie à partir de photographies ayant eu un impact fort lors de leur publication et replacée sur GoogleEarth

  2. Bonjour Lyonel,

    Je me permets de revenir sur le sujet pour montrer que les francophones sont aussi capables de créer des parcours pédagogiques 😉
    Depuis deux ans (date de mon dernier billet), j'ai cherché à construire d'autres exercices associant Google Earth et Histoire. En voici quelques-uns :

    Sur le même principe qui associe lieux et chronologie, voici Nanterre-Paris mai 68, un itinéraire sur les lieux de Mai 68 qui donne à voir les "hauts lieux" de la contestation pour ceux (beaucoup de nos élèves) qui ne connaissent pas bien la région parisienne. Une possibilité de récit historique.
    http://www.voyages-virtuels.eu/voyages/term/term/

    Pour de "l'Histoire immédiate", deux événements ont fait l'objet de mes voyages virtuels :
    – la crise alimentaire mondiale en avril 2008 (de la Géo-Histoire ?)
    http://www.voyages-virtuels.eu/voyages/sec/sec_ge

    – l'investiture de Barack Obama : un support unique (GE) pour archiver divers documents (photos, couvertures de presse, videos en anglais et français des discours, spectateurs, lieux du pouvoir à Washington).
    http://www.voyages-virtuels.eu/voyages/term/term/

    Enfin, un fichier .kmz sur la traite transatlantique et le commerce triangulaire permet d'utiliser entre autres documents, certaines cartes de la collection Rumsey. Sur la centaine de cartes actuellement disponibles sur GE, j'en ai retenu quatre, qui servent de toile de fond au sujet et qui sont complétées par d'autres documents de l'Université de Virginie ou du site "Histoire par l'image".
    http://www.voyages-virtuels.eu/voyages/sec/sec/pa

    Dernier point : tous ces voyages-virtuels (sauf Obama) sont accompagnés de fiches pour un travail en autonomie des élèves.
    Bien cordialement

    Jean-Marc Kiener

    1. Merci pour ce très sympathique retour par ici pour nous faire part de ces nouvelles démarches pédagogiques. J'apprécie aussi le côté interdisciplinaire de vos/tes démarches. Je me réjouis déjà du prochain compte-rendu. Très cordialement, Lyonel Kaufmann

  3. Nouvelle mise à jour de cette page Google Earth/Maps avec deux nouveaux scénarios concoctés par Jean-Marc Kiener consacrés aux nouveaux programmes de 5e en France. Le premier scénario est consacré à Jakob Fugger, un marchand au XVe siècle.Le second est consacré au voyage d’Ibn Battûta au Soûdan. Les deux sont présentés sur cette page sous « Donner à faire ».

Laisser un commentaire