Intelligence artificielle, éthique et société | The International Review of Information Ethics (IRIE)

La Revue internationale de l’éthique de l’information (IRIE) (The International Review of Information Ethics (IRIE)) vient de publier le volume 28 qui rassemble des articles sur l’intelligence artificielle, l’éthique et la société. Ce numéro est issu de la conférence AI, Ethics and Society conference que le Kule Institute for Advanced Study (KIAS) a organisée.

Ce numéro de l’IRIE marque également le premier numéro publié sur la plateforme PKP gérée par la bibliothèque de l’Université d’Alberta.

Plus particulièrement en lien avec les questions d’enseignement ou éducative, je signalerai deux articles.

Student Centeredness as InnovationThe Creation of an AI-Powered Virtual Assistant by and for Students de Donald Ipperciel – PDF


Résumé (traduit): Cet article examine comment l’accent mis sur l’étudiant peut conduire à l’innovation et comment l’innovation peut améliorer l’orientation de l’étudiant. Mettre les étudiants au centre de toutes les considérations peut libérer leur potentiel de créativité et d’innovation. Et les innovations récentes ont permis de faire plus facilement des étudiants le point central de la prestation de services. Après une description de ce que nous comprenons sous ces deux concepts directeurs, nous présentons une étude de cas dans laquelle un assistant virtuel d’étudiant alimenté par l’IA a été développé à l’Université de York à Toronto, au Canada. Toutes les étapes de la création du produit, y compris la conception, le design, le prototypage et l’évaluation sont décrites, ainsi que les étapes suivantes impliquant la maintenance et l’expansion

Privacy concerns in educational data mining and learning analytics d’ Isak Potgieter – PDF

Résumé (traduit) : L’enseignement à tous les niveaux est de plus en plus complété et amélioré par l’exploration et l’analyse des données, catalysées par la prévalence croissante de l’enseignement à distance automatisé. Avec une capacité sans précédent d’échelle à la fois horizontale (personnes atteintes) et verticale (niveau d’analyse), l’exploration et l’analyse des données sont appelées à transformer l’avenir de l’éducation. Nous réfléchissons aux hypothèses qui sous-tendent l’exploration des données et aux conséquences potentielles de l’analyse de l’apprentissage, en nous référant à un dossier préparé pour le ministère américain de l’éducation intitulé Enhancing Teaching and Learning Through Educational Data Mining and Learning Analytics. Nous soutenons que les gains associés dissimulent des risques subtils mais importants. Le data-isme, un paradigme sous-jacent, attribue une véracité injustifiée à la science basée sur les données et l’application d’analyses personnalisées peut compromettre la vie privée, l’agence et l’inventivité des individus. Cela a de graves implications éthiques, en particulier si l’on considère l’impact sur les mineurs, ce qui rend l’adoption en masse prématurée.

Cependant, l’ensemble de ce numéro mérite une attention particulière et se lit avec intérêt.

Source : The International Review of Information Ethics – Theoreti.ca

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :