Ce soir les Dieux grecs pleurent J.-P. Vernant…



Jean-Pierre Vernant  en 2003 (Sipa)

“le vrai courage, c’est, au-dedans de soi, de ne pas céder, ne pas plier, ne pas renoncer. Etre le grain de sable que les plus lourds engins, écrasant tout sur leur passage, ne réussissent pas à briser”. Jean-Pierre Vernant (1914-2007)

Ce soir les Dieux pleurent Jean-Pierre Vernant… et nous aussi.

L’été passé avait eu le mauvais goût de nous priver de Pierre Vidal-Naquet -ainsi que de Jacques Ozouf. Avec la disparition de Jean-Pierre Vernant, c’est un autre grand historien helleniste qui nous quitte à 93 ans. En y associant M. I. Finley, ce trio a profondément revisité l’histoire de la Grèce ancienne post 1945. Il la dépoussière et Jean-Pierre Vernant en s’intéressant aux mythes et Dieux grecs (Mythe et pensée chez les Grecs en 1965) se donne comme programme :

“de se faire grec au-dedans de soi”

En ce début des années 1960, Jean-Pierre Vernant et d’autres de ses collègues débattent deux fois par semaine de grands problèmes tels que le pouvoir, la guerre ou les Dieux. Ils inventent les règles d’un comparatisme nouveau et fondent, à la suite de leur maître Louis Gernet, l’anthropologie historique.

Mais —ainsi que le prouve la citation mise en exergue et comme avec Pierre Vidal-Naquet ou Marc Bloch, Jean-Pierre Vernant symbolisait aussi l’historien engagé dans la Cité. Comme le rappelle, le journal Le Monde dans son hommage à Jean-Pierre Vernant, ce dernier était un antimilitariste engagé dans la Résistance avec son frère sitôt ou presque l’armistice signé (Un antimilitariste en Résistance). D’autant plus remarquable que militant communiste, il ne suit pas les ordres de Moscou qui alors a signé un pacte de non-agression avec Hitler (pacte gemano-soviétique). Ainsi à partir dès la fin de 1940, Jean-Pierre Vernant sonde les milieux toulousains pour organiser la résistance et, à partir de 1942, Le Monde nous apprend que

“Tout en exerçant son métier d’enseignant, il organise coups de main, sabotages et transports d’armes. […] Au printemps 1944, il dirige les Forces françaises de l’intérieur au niveau départemental. Après le 6 juin, il prend le maquis et prépare, en liaison avec Serge Ravanel, la libération de Toulouse. Le 19 août, il y entre à la tête de ses hommes. Fin septembre, il est chef FFI de la région R4.” (Jean-Pierre Vernant, grand résistant et helléniste, est mortLe Monde – 10.01.2007)

Biographie sélective (proposée par le journal Le Monde)

Chez Maspero : Mythe et pensée chez les Grecs (1965) ; Mythe et société en Grèce ancienne (1974) ; Religion grecque, religions antiques (1976) ; Religion, histoires, raisons (1979).

Chez d’autres éditeurs : Les Origines de la pensée grecque (PUF, 1962) ; La Mort dans les yeux (Hachette, 1985) ; L’Individu, la mort, l’amour (Gallimard, 1989) ; Mythe et religion en Grèce ancienne (Seuil, 1990) ; L’Univers, les dieux, les hommes. Récits grecs des origines (Seuil, 1999).

Les Mémoires : Entre mythe et politique (Seuil, 1996) et La Traversée des frontières (Seuil, 2004).

Avec Pierre Vidal-Naquet : Mythe et tragédie en Grèce ancienne (tome 1 : éd. Maspero, 1972 ; tome 2 : La Découverte, 1986) ; Travail et esclavage en Grèce ancienne (Complexe, 1988).

Avec Marcel Détienne : Les Ruses de l’intelligence (Flammarion, 1974) ; La Cuisine du sacrifice en pays grec (Gallimard, 1979).

Sous la direction de Jean-Pierre Vernant : L’Homme grec (Seuil, 1993) ; Mythes grecs au figuré, de l’Antiquité au baroque

(Gallimard, 1996).

Webographie succincte  (merci à Daniel Letouzey, via la liste H-Francais )

– France-Culture
une émission spéciale
dimanche 14 janvier de 16h à 22h

Choix de sites internet, biblio…
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/dossiers/2007/vernant/

– La mythologie…
http://www.lexpress.fr/info/societe/dossier/ulysse/dossier.asp?ida=397885

– dans Wikipedia, une bio à étoffer,
une biblio plus conséquente :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Vernant

http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/ins_pro/p1001869004723.htm
http://www.ordredelaliberation.fr/fr_compagnon/1009.html

A lire aussi un très beau portrait-témoignage de la République des Livres de Pierre Assouline Pour saluer Jean-Pierre Vernant

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :