Rentrée scolaire 2011 : twitter, tablettes et smartphones

Twitter, les tablettes et les smartphones sont en tête des préoccupations ou des tendances numériques de la rentrée scolaire 2011. Ces quelques articles vous permettront de faire un premier tour de la question

  • Reportage sur des enseignants du primaire et du secondaire français qui utilisent Twitter avec leurs classes/élèves.
  • Si l’on suit l’actualité des TIC, force est de constater que le développement rapide et mouvementé du marché des tablettes et des smartphones ne laissera pas longtemps le monde scolaire et universitaire indifférent. Non pas que ces nouvelles machines vont d’un seul coup révolutionner la pédagogie et renverser de leur chair les enseignants, mais parce que les discours sur, pour ou contre vont se multiplier, Sans prétendre à l’exhaustivité, Bruno Devauchelle dégage quelques questionnements, quelques points à prendre en compte.
  • Depuis deux ans, Laurence Juin est devenue une référence incontournable concernant l’utilisation de Twitter en classe et plus particulièrement en classes professionnelles. Elle est très lucide sur les conditions et limites d’utilisation d’un tel outil en classe. Un article indispensable avant d’envisager l’utilisation de Twitter en classe.
    «Une grande vague de twittclasses s’annonce pour cette rentrée 2011/2012. Génial ! Mais Attention ! Terrain glissant ! Je lisais hier soir via Twitter que ce réseau social est un « outil pédagogique comme les autres » donc qu’il ne pose pas de problème apparent. Je répondrais au contraire que NON ! Ce n’est surtout pas un outil pédagogique. Qu’est ce que je raconte là puisque c’est la 3ème année que je l’utilise en classe?? Simple provocation mais qui vaut surtout pour précaution! Twitter est un réseau social ouvert, donc potentiellement dangereux comme tout ce qu’on peut trouver sur Internet. C’est aussi un outil qui pourrait être bientôt soumis à la publicité, qui peut être racheté (et donc par qui? ) etc. Si on veut un outil ultra sécurisé, il faut se tourner vers les ENT qui permettent des espaces clos et donc sécurisés, labellisés par l’Education nationale.»
  • Trois questions ont été proposées lors de cette table-ronde organisée lors de la 7e université d’été à Ludovia:
    Quelles sont les implications de la multiplication des systèmes d’exploitation mais aussi des supports et des modes de consultation sur la production et l’utilisation des ressources numériques éducatives?
    Quelles sont les implications des nouveaux modes de distribution (arrivée des applications sur Androïd Market, Itunes,… propositions des éditeurs)?
    Quelles tendances, quelles attentes ? Ressources numériques éducatives libres ou propriétaires : où en est-on ? Tendances et attentes?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.