La longue histoire du conflit israélo-arabe

Btn2xN1IcAAOSMw

Source :

[INFOGRAPHIE] La longue histoire du conflit israélo-arabe, par @AFPgraphics #AFP pic.twitter.com/VP1cvpR1fP

— Agence France-Presse (@afpfr) 28 Juillet 2014

2 réflexions au sujet de “La longue histoire du conflit israélo-arabe”

  1. Cher Lyonel,
    Cette infographie est intéressante, mais elle manque de racines.
    Je pense en effet que les racines de cette histoires sont bien plus anciennes et plongent dans l’antisémitisme européen.
    Sans cet antisémitisme, M. Balfour n’aurait pas fait de déclaration.

    Répondre
    • Cher Clément,

      Il est clair que toute chronologie comporte une part de choix (parfois d’arbitraire) dans le bornage chronologique.

      Limiter le conflit à une question d’antisémitisme est néanmoins réducteur et revient notamment à amalgamer toute critique à l’égard de l’Etat israélien à de l’antisémitisme. A ce propos, la lecture du journal l’Hebdo de cette semaine et de l’article de Michel Wiervoka (peu soupçonnable d’être antisémite…) sera un utile complément (Essai: l’antisémitisme expliqué aux jeunes).

      Sur le conflit, et dans le même journal, je recommande également l’Interview de Yuval Diskin, ancien chef du Shabak, le contre-espionnage israélien. Celui-ci explique que les conditions d’une paix avec les Palestiniens semblent hors de portée tant la haine a grandi («Autant Netanyahou qu’Abbas sont trop faibles pour faire la paix»).

      Enfin, le titre de l’infographie est « la longue histoire du conflit israélo-arabe ». A ce titre, la chronologie est correcte puisque l’Etat d’Israël est né en 1948. Une longue histoire du conflit entre sioniste et arabes débuterait peut-être en 1898 et le Congrès de Bâle. La longue histoire de l’antisémitisme pourrait, elle, remonter à la mort de Jésus… Chacune de ces histoires comporteraient sa part d’événements propres et d’événements superposés/entremêlés.

      La seule chose qui paraît clair, à la suite de l’interview de Yuval Diskin, c’est que le conflit n’est pas prêt à trouver une issue durable et basée sur la paix.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :