Histoire savanteNouvelles de l'histoire

Les scientifiques percent le secret des habits d’Otzi, l’Homme de Glace

Digne d’un scénario de la série les Experts ou de Bones, l’article du blog Découvertes archéologiques nous entraîne sur le travail et les analyses des chercheurs de l’University College de Dublin. Fascinant. Bonne lecture.

Il y a environ 3500 ans, mourrait l’homme que l’on connait sous le nom d’ötzi. Personne ne sait comment se sont enchainés les choses, mais il finit avec une flèche dans l’épaule, une blessure à la tête et une coupure, probablement une blessure défensive, à l’une des mains.

reconstruction de l'Homme des Glaces

Encart: Ma momie Ötzi. Arrière plan: reconstruction de l’Homme des Glaces. Credit: Wikimedia Commons
Après avoir rendu son dernier souffle, Ötzi fut enseveli et préservé dans un glacier de la région alpine d’Ötzal près de la frontière entre l’Autriche et l’Italie. Il y reposa jusqu’à ce que des randonneurs le découvrent en 1991 suite à la fonte des glaces.
Certains des restes trouvés sur l'Homme des Glaces.

Certains des restes trouvés sur l’Homme des Glaces. Institute for Mummies and the Ice Man

Quelles peaux d’animaux a utilisé Ötzi ?

Ce que les chercheur n’ont pu trouver jusqu’à ce jour, c’était les espèces d’animaux qui ont perdu leur peau pour tenir Ötzi au chaud. Aujourd’hui, des chercheurs ont, avec ingéniosité, trouvé la réponse qu’ils ont publiée dans Nature.
Ne pouvant recourir aux techniques de l’ADN dans le cas d’Ötzi, une équipe dirigée par l’archéologue Niall J. O’Sullivan de la University College Dublin (UCD) a utilisé la technique de l’enrichissement mitochondrial. Comme le suggère le nom, cette méthode implique la récolte de l’ADN mitochondrial qui est disponible et utilise des réactifs et des enzymes afin de le concentrer et de l’amplifier.

Lire la suite : Les scientifiques percent le secret des habits d’Otzi, l’Homme de Glace

Source:

Derniers articles sur Ötzi du blog Découvertes archéologiques:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.