James Comey, le pire directeur du FBI depuis J. Edgar Hoover? | Slate.fr

Sa décision d’évoquer la découverte de nouveaux e-mails (potentiellement sans intérêt) dans l’affaire de la messagerie privée de Clinton vaut au directeur du FBI d’être comparé à J. Edgar Hoover, célèbre pour ses abus de pouvoir.

Le précédent Truman/Dewey

Dans le New York Times, Tim Weiner, l’auteur d’un livre sur le FBI, écrit que quelque part dans le ciel, J. Edgar Hoover, le directeur du FBI (et de son ancêtre) de 1924 à 1972 «est en train de sourire»:

«L’utilisation d’informations secrètes pour nuire à des personnalités publiques était un de ses sports favoris.»

Plusieurs autres éditorialistes et historiens ont fait la comparaison entre Comey et l’ancien directeur du FBI, connu pour avoir mis sur écoute plusieurs figures politiques afin de les faire chanter. C’était par exemple le cas de Martin Luther King Jr., dont Hoover a menacé de divulguer les relations sexuelles adultères, espérant encourager le leader des droits civiques à se suicider. Avant Comey, Hoover était le seul directeur du FBI à avoir été accusé d’avoir essayé d’influencer une élection présidentielle. En effet, en 1948, il avait envoyé des informations sur Harry Truman à l’équipe de son opposant Thomas Dewey (qui a perdu).

Source : James Comey, le pire directeur du FBI depuis J. Edgar Hoover?

Crédit photo : James Comey témoigne auprès d’un comité du Congrès le 28 septembre 2016 à Washington DC. Win McNamee/Getty/AFP.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.