L’émancipation féminine par l’exemple de trois combattantes républicaines de la Guerre d’Espagne | Cases d’Histoire

Il y a 80 ans commençait la Guerre civile espagnole. On sait que ce conflit entre démocrates, communistes et partisans d’un régime totalitaire a été le prologue sanglant de la Seconde Guerre mondiale. On sait moins, en revanche, que deux ans avant que les troupes de Franco n’affrontent celles de la jeune république, une insurrection fut durement réprimée dans les Asturies par le général galicien. C’est dans cette région du Nord de l’Espagne que trois femmes courageuses se rencontrent pour lutter contre les forces fascisantes et affirmer leur émancipation de l’autorité patriarcale.

Porté par le magnifique dessin de Rubén Del Rincon à la bichromie sépia évoquant les photographies sur l’Espagne de l’époque d’un Capa ou de sa compagne Gerda Taro, Javier Cosnava adapte son roman Camus y yo et diverses nouvelles.

Autour de trois témoignages de femmes qui affirment leurs droits et leur liberté, y compris sexuelle, l’auteur brosse le portrait de la société espagnole, très divisée, des années 1930. Il prend appui sur des événements charnières de l’Histoire du pays comme la révolte des Asturies en 1934, prémices à la terrible guerre civile qui s’achève en 1939. Cette lutte contre toute oppression, celles des patriarches qui enferment leurs filles au couvent pour punir tout faux pas, ou celle de l’Église, sert de fil rouge à ce récit, émouvant car profondément humain.

Les auteurs respectent le contexte historique délicat de la fin de la Seconde république et de la Guerre civile, tout en introduisant un Camus de fiction et en centrant leur récit sur l’émancipation de trois femmes. C’est un album engagé au message clair : les femmes sont le seul espoir de l’humanité. Elles apportent un peu d’humanité et de solidarité dans les boucheries meurtrières du XXe siècle. La vie et les combats des trois Insoumises justifient l’épigraphe de Jaroslav Hasek en début d’album : « L’équilibre du monde repose sur la Foi, l’Espérance et la Charité. »

Insoumises. Javier Cosnava (scénario). Rubén Del Rincon (dessin).  Editions du Long Bec. 96 pages. 17 €

Source et à lire le compte-rendu : L’émancipation féminine par l’exemple de trois combattantes républicaines de la Guerre d’Espagne | Cases d’Histoire

Lyonel Kaufmann

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :