Hommage à deux historiens : Pierre Vidal-Naquet et Jacques Ozouf

Pendant mes vacances, la mort a eu le mauvais goût de nous priver de deux grands historiens français : Pierre-Vidal Naquet et Jacques Ozouf. Qui plus est le même jour.
Les articles suivants retracent leur parcours et leurs engagements.

  • Pierre Vidal-Naquet :

Pierre Vidal-Naquet est mort  le samedi 29 juillet 2006 à l’hôpital de Nice des suites d’une attaque cérébrale. Il venait d’avoir 76 ans. Grand spécialiste de la Grèce antique, Pierre Vidal-Naquet fut toute sa vie un intellectuel engagé.

Le Monde.fr : L' »historien militant » Pierre Vidal-Naquet est mort
Nouvel Obs : L’historien Pierre Vidal-Naquet est mort
Le Figaro : Pierre Vidal-Naquet, un «historien militant»
Libération : Pierre Vidal-Naquet, engagé dans l’histoire

On lira aussi avec intérêt l’entretien accordé en 1998 par Pierre Vidal-Naquet à Thierry Payot pour l’Université de Paris 12 – Val de Marne.

  • Jacques Ozouf :

Jacques Ozouf, historien important de l’école républicaine, pilier de l’école des Annales (du nom de la revue) dans les années 60 et 70, mari de Mona Ozouf depuis cinquante ans, est mort  le samedi 29 juillet 2006 à Limogne-en-Quercy (Lot), d’une attaque cérébrale, alors qu’il se promenait dans la rue, à 77 ans.

Libération : Jacques Ozouf quitte les bancs de l’école républicaine
Nouvel Obs : L’historien Jacques Ozouf s’est éteint
Le Figaro : Adieu à Jacques Ozouf

Technorati Tags: ,

0 thoughts on “Hommage à deux historiens : Pierre Vidal-Naquet et Jacques Ozouf

  1. Pingback: Ce soir les Dieux grecs pleurent J.-P. Vernant… at histoire.lyonelkaufmann.ch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.