histoire lyonel kaufmann.ch
Histoire savanteNouvelles de l'histoire

Historiographie de la Terreur (Révolution française)

Le site Révolution-française.net a récemment publié plusieurs articles qui intéresseront tout enseignant planifiant une séquence d’enseignement relative à la Terreur sous la Révolution française. Ces articles lui offriront des outils de réflexion intéressants et utiles lui permettant à la fois de faire le point sur l’historiographie du sujet et également de construire une problématique adéquate à soumettre à la sagacité de ses élèves :

La rubrique Dossiers propose sur un événement, un thème et/ou un acteur majeur de la Révolution française une liste raisonnée et réactualisée de liens vers des articles et des renvois en ligne dispersés dans différentes rubriques du site. Lire la suite

Dans la gamme diversifiée des travaux lexico-sémantiques sur les discours de la Révolution française, les études d’Annie Geffroy (1) et de Gerd van den Heuvel (2) retracent l’histoire du mot terreur pendant la décennie révolutionnaire. L’analyse de discours ouvre à une approche plus événementielle et plus historique des usages de ce mot en se centrant présentement sur l’émergence de l’expression « la terreur à l’ordre du jour » le 30 août 1793 au Club des Jacobins, et sur son devenir jusqu’à la première défaite du mouvement populaire avec l’arrestation des dirigeants cordeliers en mars 1794. Nous nous proposons donc de préciser le contexte discursif de formation de cette expression pendant l’été 1793, puis de suivre sa propagation au cours l’automne 1793 et de l’hiver 1793-1794 en essayant dans le même temps d’en situer les enjeux politiques. Lire la suite

caricature anti-révolutionnaire
George Cruikshank. Caricature hostile à la Révolution française, 1819
  • Alphonse Aulard, Jean Jaurès et l’historiographie républicaine de la terreur Textes

    Alphonse Aulard considère, dans le passage de son Histoire politique de la Révolution française reproduit ci-dessous, que l’on ne peut pas parler de « système de terreur » en l’an II, mais qu’il a bien existé un « régime de terreur », tout particulièrement au moment où « le mot de Terreur fut employé usuellement pour désigner un moyen de gouvernement », c’est-à-dire à partir de la mise à l’ordre du jour de la terreur le 5 septembre 1793. Ainsi « dans la politique gouvernementale, surtout dans les discours, la terreur fut bien à l’ordre du jour pendant quelque temps ». Lire la suite

    Séminaire de Master de Marc Belissa (HHIM209), Université Paris X-Nanterre, Jeudi 13h30-15h30 salle D 202 (bâtiment D, 2e étage)

    On étudiera dans ce séminaire la dimension extérieure de la Révolution française entre 1789 et 1800 : ses conséquences européennes et mondiales, sa politique extérieure. On s’intéressera en particulier aux mouvements révolutionnaires ou patriotiques en Europe et en Amérique pendant cette période. On insistera sur l’historiographie, les sources et les méthodes pour l’étude de la période révolutionnaire en France et en Europe. Lire la suite

Une réflexion au sujet de « Historiographie de la Terreur (Révolution française) »

  1. selon Robiespierre, quels sont les dangers extérieurs et intérieurs qui menaçent la france ? pourrais je avoir la reponse svp !! merci par avance et repondez moi !!

  2. Le site de Cliotexte et son dossier sur la Révolution française vous offrira des références et des éléments de réponses utiles relativement à Robespierre et la Terreur : http://hypo.ge-dip.etat-ge.ch/www/cliotexte/html/france.revolution.1789.html

    – ROBESPIERRE CONTRE LA GUERRE (18 décembre 1791)
    – La Terreur
    – Les suspects sous la Terreur

    Vous pouvez aussi utiliser les mots-clés suivants pour effectuer une recherche sous Google : « robespierre terreur ennemis france »

    A noter l’intéressante page suivante : « JEU DE RÔLE SUR LE PROCES DE ROBESPIERRE » :
    http://histoire.geo.free.fr/Partenaire/Riffault/jr_2de_module_robesp.html

    qui vous permettra de vous mettre en situation.

    Bonne pêche…

  3. Cher Gomez,
    Je suis désolé, mais ce site n’est pas un site consacré au soutien scolaire.
    Par contre, les éléments présentés ci-dessous offrent différents points de vue relatifs à la manière dont les historiens ont envisagé cet épisode historique. Utile si le travail demandé consiste à poser des questions/problématiser autour de cet événement. Guère utile, il est vrai, s’il s’agit de faire un résumé des événements de cette période historique.
    Cordialement,
    Lyonel Kaufmann

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :