Sommes-nous des influenceurs? : La longue traine m’a rattrapé!

Ou quand une série d’articles datant de l’été 2007 confirme la théorie de la longue traîne de Chris Anderson, fournit un aperçu du travail journalistique en 2010 et apporte un éclairage sur la notoriété à l’ère des reseaux sociaux.

En juillet-août 2007, je rédigeais une série de quatre articles consacrés à la Grande Depression et au New Deal. Deux articles traitaient plus particulièrement de la question historiographique. L’ensemble rencontra un joli succès d’estime. Une recherche sur Google le confirme puisque, en formulant la requête « crise economique 1930 new deal » ou « Grande Dépression new deal », l’un ou l’autre de mes articles figure dans les cinq premiers résultats. Fort bien déjà jusqu’ici.
Maintenant, en ce début septembre 2010, un économiste américain, Douglas Irwin, publie un article de recherche dans lequel il affirme que la crise mondiale du début des années 1930 serait davantage due à la France et à l’accumulation de ses réserves d’or qu’aux Etats-Unis. Sur la base d’une dépêche de l’AFP, le site de L’Expansion.fr publie alors le 14 septembre un article intitulé « La Grande Dépression des années 30 est-elle due à la France? »1
Dans la foulée, L’Expansion confie à une journaliste, Laura Raim, le soin d’investiguer notamment sur l’apparent côté novateur de la thèse développée par Irwin. Elle part donc à la recherche autant d’un historien que d’économistes. Dans sa quête, les moteurs de recherche sont convoqués: aujourd’hui ils ont remplacé les carnets d’adresse des journalistes toujours plus contraints par le temps. C’est ainsi, via l’adresse mail indiquée sur mon site, que je reçois hier dans ma messagerie une demande de contact pour que je donne « mon éclairage sur le sujet ». Par mail, je lui retourne mes coordonnées téléphoniques.
A mon tour de consulter la toîle, je lis rapidement le prémier article de L’Expansion qui me renvoie à l’article d’Irwin en anglais. Je complète en lisant sa notice biographique sur Wikipedia. Tout cela me permet notamment de le replacer rapidement au sein de son courant de pensée. Il se situe très clairement dans les approches libérales et monétaristes popularisées par Milton Friedman2
Rapidemment le téléphone sonne et nous engageons une discussion d’une vingtaine de minutes. Au final je me retrouve en compagnie d’économistes et il s’agit maintenant de répondre à la question suivante

« La France a-t-elle vraiment provoqué la Grande Dépression? »3

Une nouvelle problématique qui pourrait être utilisée en classe pour traiter ce sujet. Avis aux amateurs.

C’est ainsi qu’à l’ère des réseaux sociaux, on peut étre convoqué dans la posture de l’expert pour les médias et que se construit une notoriété « digitale ».

  1. http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/la-grande-depression-des-annees-30-est-elle-due-a-la-france_238874.html []
  2. pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article: http://lyonelkaufmann.ch/histoire/2007/08/03/grande-dpression-et-new-deal-2-que-nous-dit-lhistoriographie-1/ []
  3. http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/la-france-a-t-elle-vraiment-provoque-la-grande-depression_238997.html []

0 thoughts on “Sommes-nous des influenceurs? : La longue traine m’a rattrapé!

  1. Pingback: histoire

  2. Pingback: Lyonel Kaufmann

  3. Nicolas C.

    Cela dit, pour devenir un bon «influenceur», il pourrait être pertinent d’inclure des liens dans ce billet sur les quatre articles de 2007 en question!

    Quant au reste de la question, je me demande si c’est très positif que les journalistes contactent des bloggeurs, même s’ils sont historiens, sur un tel sujet plutôt que de trouver un historien qui aurait travaillé longuement là-dessus – en publiant une thèse sur le sujet par exemple. Mais loin de moi l’idée de vouloir critiquer votre travail! Au contraire d’ailleurs, je voulais lire les quatre articles en question – n’ayant définitivement pas le temps de lire une thèse sur le sujet 😉 –, mais les liens ne sont pas donnés!

  4. Lyonel Kaufmann

    @Nicolas:
    Vous devez avoir lu bien trop rapidement cet article puisque la note no 2 vous renvoie à un des quatre articles à partir duquel vous pourrez accéder à l’ensemble des articles publiés en 2007.
    Par ailleurs, en utilisant le module de recherche avec « Grande Dépression », vous y accéderez également. Allez, je suis bon prince, je fais le travail pour vous: http://lyonelkaufmann.ch/histoire/?s=Grande+Dépression
    Concernant votre deuxième remarque, je suis d’accord avec vous. Seulement faudrait-il encore que les historiens francophones spécialistes de la question, s’il y en a…, utilisent également les outils de la modernité (blogs, réseaux sociaux…). Certainement que dans le monde anglo-saxon cela serait possible, car les historiens utilisent ces outils.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.