DidactiqueHistoire activeMédias et technologiesOpinions&Réflexions

Quelle pédagogie à l’heure du numérique ?

Le numérique est-il seulement un outil ou dépasse-t-il ce cadre-là ? Transforme-t-il notre manière d’apprendre et de penser ? Doit-il nous amener à changer de pédagogie ? Voici deux ressources vidéos qui traitent à leur manière de ces questions.

Jean François Ceci, changer de pédagogie à l’ère du numérique :

Doit-on changer de pédagogie à l’ère du numérique ? | Edupronet

En marge de l’ICT4ALL 2015, salon international  des TIC de Hammamet (Tunisie), s’est tenue la première conférence TED organisé autour de l’éducation TEDux, plus particulièrement sur le thème des « pratiques pédagogiques innovantes ». Cet événement a vu se succéder sur scènes des spécialistes en pédagogie et en utilisation des TICE.

Au cours de son intervention,  Jean François Ceci a tenté de répondre à la question que de nombreux enseignants ayant intégré les TICE dans leur enseignement se posent : « Faut-il changer de pédagogie à l’ère du numérique ? ». Même si il ne propose pas de réponse nette est tranchée, l’enseignant universitaire en communication et usages du numérique, apporte quelques pistes de réflexion : sortir du cadre, rendre l’apprentissage plus actif, améliorer le taux de rétention via les pairs, individualiser l’apprentissage, différencier.

Vanessa Lalo : le numérique pour accompagner les apprentissages et « favoriser la prise en compte des intelligences multiples »

Dans cette série autour du sujet de la jeunesse et du numérique, Vanessa Lalo, psychologue clinicienne spécialisée dans les jeux vidéo et les usages du numérique, décrypte pour nous les codes et les pratiques numériques chez les jeunes ; elle nous invite à savoir les « détourner » ou les « exploiter » au profit des apprentissages et tout simplement à comprendre comment le numérique fonctionne dans notre société. Une série à suivre sur ludomag.com.

Pour Vanessa Lalo :

«L’espace-temps de la classe va subir des changements au même titre que le numérique modifie notre perception de l’espace-temps : des temps courts, des temps longs adaptés à nos usages actuels et des espaces modifiables, modulables, proposant plusieurs lieux en un espace de classe, contribuant et cadrant tant l’individualité que le collectif (collaboration, temps d’échanges et de partage, temps de recherche ou de réflexion personnel).»

Source: La classe à l’heure du numérique : vers de nouvelles postures d’enseignement ? – Ludovia Magazine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.