Enseigner les questions sensibles du XXe siècle

Enseigner les questions sensibles et enseigner les génocides du XXe siècle sont deux dossiers de l’Académie de Toulouse.

Présentation

Le séminaire sur l’enseignement des « questions sensibles » qui s’est tenu à Paris les 14 et 15 décembre 2005 est organisé conjointement par le Ministère des Affaires Etrangères et le Ministère de l’Education Nationale dans le cadre du Groupe National de Pilotage de la Direction de l’Enseignement Scolaire (DESCO).
Le séminaire est ouvert par M. Laurent Wirth (Inspecteur Général d’Histoire Géographie) qui délimite les questions « sensibles » aujourd’hui :

  • la Shoah, (La Shoa dans les classes – Les voyages sur les lieux de mémoire, pourquoi et comment? – Comment parler de la Shoa à l’école primaire ?)
  • la colonisation (et la décolonisation)
  • la traite et l’esclavage.

Lien :  Enseigner l’ histoire et geographie : Academie de Toulouse

Concernant l’enseignement de la Shoah, on complétera sur le même site avec :
Enseigner Auschwitz et les génocides du XXème siècle, Academie de Toulouse
Ce dossier comprend notamment :
• Les génocides et crimes au XXème siècle : comparer pour mieux singulariser
• Bilan historiographique général de la Shoah

Technorati Tags: , , , ,

0 thoughts on “Enseigner les questions sensibles du XXe siècle

  1. Pingback: histoire.lyonelkaufmann.ch » Blog Archive » M157 - Travailler l’actualité avec les élèves

  2. Virginie

    Il me semble que les sujets sensibles présentés sur les sites français le sont également en Suisse. Nous pouvons rajouté le sujet des fonds suisses et les différentes idées ou décisions politiques propres à notre pays. Les grands sujets d’histoire comme la Shoah ou le conflit israélo-palestinien sont des sujets sensibles dans n’importe quel pays puisqu’ils peuvent toucher personnellement les élèves.

Répondre à Virginie Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.