Nouvelles de l'histoire

Sac de plage : le voyage du SS Saint Louis (printemps 1939)

L’échec de la conférence d’Evian de juillet 1938 (voir notre précédent billet) n’empêche pas la  fuite des persécutés par tous les moyens. Le 13 mai 1939, le paquebot allemand Saint Louis embarque à Hambourg 963 personnes, des Juifs en fuite, à destination de Cuba qui avait accepté de les accueillir avant de se raviser. Le bateau tenta alors d’aller en Floride, les lumières de Miami étaient en vue mais les autorités américaines refusèrent tout débarquement. Ce fut le retour en Europe où les passagers furent finalement acceptés en Grande-Bretagne, en France et en Belgique. Dans ces deux pays, bientôt occupés, la plupart d’entre eux furent plus tard arrêtés et déportés.

Dans les Héritiques, l’écrivain cubain Leonardo Padura raconte leur histoire. Le journal Le Temps (Leonardo Padura rend un hommage aux «hérétiques»nous présente le livre :

« Sur cet épisode peu glorieux de l’histoire de son pays. Neuf cents Juifs sont à bord du SS. Saint-Louis. Ils doivent transiter par Cuba avant de rejoindre les Etats-Unis. Les billets et le visa leur ont été vendus à un prix exorbitant pour des gens que le régime nazi a privés de tous leurs biens. Mais dans le temps de la traversée, le gouvernement cubain change les conditions d’accueil et augmente les prix.

Au bout d’une semaine, le bateau repart. Les Etats-Unis et le Canada refusent à leur tour l’accès aux passagers. Le SS Saint-Louis traverse à nouveau l’Atlantique. Les candidats à l’émigration sont redistribués dans différents pays d’Europe. Les Kaminsky – les parents et la petite sœur de Daniel – restent aux Pays-Bas d’où ils seront déportés. Ils mourront dans les camps. Leur seule fortune – un petit portrait peint par Rembrandt – a disparu avec eux.

Et voilà qu’en 2007, ce témoin du passé resurgit dans une vente aux Etats-Unis. Le fils de Daniel Kaminsky, un peintre américain à succès, prend contact avec Mario Conde pour tenter de remonter le fil qui mène à ses grands-parents et au tableau. »

La carte du voyage du SS Saint Louis du 13 mai au 17 juin 1939:

L’article de Wikipedia (en anglais) sur l’histoire du paquebot (https://en.wikipedia.org/wiki/MS_St._Louis) et l’article de l’encyclopédie de l’Holocauste vous permettront d’en apprendre plus sur cet épisode peu glorieux qui n’est pas sans nous rappeler une actualité européenne récente.

Crédit photo : Le Saint Louis à La Havane en juin 1939. Source : Wikipedia.

A suivre : L’histoire de Gerda Blachmann, passagère du SS Saint Louis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.