Nouvelles de l'histoire

Le Canada présente ses excuses pour avoir renvoyé des Juifs vers le port d’Anvers en 1939 – Le Temps

Evoquant «le poids de sa honte» devant le Parlement, le premier ministre Justin Trudeau a dénoncé la politique d’immigration discriminatoire de l’époque.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a présenté mercredi des excuses officielles au parlement pour le refus du Canada d’accueillir en 1939 des centaines de Juifs allemands qui cherchaient à fuir le régime nazi. Un paquebot avait été retourné en Belgique.

Le 15 mai 1939, à quelques mois du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, le paquebot «Saint-Louis» avait quitté l’Allemagne avec près de 1000 passagers, dont 907 Allemands juifs cherchant à échapper à la persécution. Première escale du navire, Cuba leur avait refusé l’asile. Même chose aux Etats-Unis, puis au Canada, en raison d’une politique d’immigration discriminatoire à l’époque.

Le paquebot était finalement retourné vers l’Europe, accostant dans le port belge d’Anvers, d’où ses passagers avaient fini par se disperser, certains en Belgique, d’autres en France, aux Pays-Bas ou au Royaume-Uni. Parmi eux, 254 ont péri durant l’Holocauste.

A lire : Le Canada présente ses excuses pour avoir renvoyé des Juifs vers le port d’Anvers en 1939 – Le Temps

Crédit photo : l’image Justin Trudeau s’est excusé pour son pays. /REUTERS /Chris Wattie © REUTERS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.