Médias et technologiesOpinions&Réflexions

« Assassin’s Creed Odyssey » : une carte postale de la Grèce, pas un cours d’histoire

Pour Laury-Nuria André, docteure en histoire de l’art et auteure de Game of Rome : ou L’Antiquité vidéoludique, le dernier volet d’Assassin’s Creed ne peut pas prétendre au statut de support éducatif :

« L’Antiquité est un mythe. Comme pour L’Odyssée, il n’y a pas de version officielle. Assassin’s Creed Odyssey nous montre comment elle est perçue au XXIe siècle. Il n’est ni vrai ni faux. Il est les deux en même temps. »

La scène d’ouverture, hommage appuyé aux péplums des années 2000, et notamment au film à très grand spectacle 300, l’annonce d’emblée : la superproduction d’Ubisoft est avant tout une œuvre de fiction et de divertissement.

Source et suite de la lecture : « Assassin’s Creed Odyssey » : une carte postale de la Grèce, pas un cours d’histoire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.