DidactiqueNouvelles de l'histoirePublications

L’innovation pour un retour à la pédagogie

Qu’est ce que l’innovation pédagogique et à quoi sert-elle ? La question a reçu bien des définitions. Souvent , et particulièrement pour l’Education nationale, elle est présentée sous l’angle des « bonnes pratiques » recensées officiellement pour duplication et généralisation. Ce n’est pas le point de vue de l’OCDE qui publie un ouvrage et une note sur l’innovation pédagogique en définissant des domaines et en lui donnant comme objectifs d’engager les élèves et surtout de mettre la pédagogie au centre des préoccupations de l’Ecole…

Dans une nouvelle publication, « Teachers as Designers of Learning Environments. The importance of innovative Pedagogies« , l’OCDE revient sur l’innovation pédagogique. Pour l’organisation, l’innovation pédagogique est « une réponse normale aux défis quotidiens de classes qui changent sans cesse ». L’innovation pédagogique n’est pas vue comme quelque chose d’extraordinaire mais comme un procédé pédagogique pour résoudre les problèmes de la classe qui utilise les capacités créatives et intuitives des enseignants.

6 champs d’innovation

L’OCDE définit 6 espaces d’innovation dans le système éducatif, des approches pédagogiques qui sont les frontières actuelles des innovations pédagogiques.

Le premier c’est l’apprentissage mixte, celui qui associe enseignement à distance et enseignement présentiel : classe inversée, « school labs », apprentissage mixte en classe, où les élèves travaillent en autonomie durant des moments et avec le professeur dans d’autres.

Deuxième espace d’innovation la ludification. Elle repose sur l’idée de motiver les élèves par le jeu.

Le troisième espace est la pensée computationnelle, l’idée d’utiliser le codage ou la programmation pour résoudre des problèmes.

La pédagogie de projet avec la résolution de problèmes est un autre espace d’innovation pour l’OCDE notamment parce qu’elle enseigne des compétences qui préparent bien les élèves à appréhender des situations complexes. Cette pédagogie met l’accent sur la réflexion personnelle sur l’apprentissage (la métacognition) et sur l’idée de  donner aux élèves des expériences holistiques. Un nouvel espace se situe dans les pédagogies qui s’appuient sur l’émotion et la créativité. Enfin l’OCDE met aussi l’accent sur les multilitteracies et l’enseignement par le débat.

Références OCDE :

Teachers as Designers

Teaching in focus

— À lire sur www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/05/07052018Article636612742089865738.aspx

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.