Eduquer dans son temps : Nouveaux médias, nouveaux enseignements | La Fabrique de l’histoire

Comment le cinéma, la télévision puis aujourd’hui le jeu vidéo sont-ils intégrés en tant qu’auxiliaires pédagogiques par le système scolaire depuis les années 1950 ? Viviane Glikman, maîtresse de conférences à l’Institut National de Recherche Pédagogique (INRP), Frédéric Marty, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paul Valéry-Montpellier 3, et Laurent Tremel, chargé de mission Médiation scientifique au Musée national de l’Éducation (MNAE), aborde cette question dans le cadre de la Fabrique de l’Histoire. A écouter sans modération.

Frédéric Marty : En effet, on est face à un invariant étonnant. Ces nouvelles technologies font l’objet d’une appropriation par les institutions éducatives mais aussi, comme on l’a vu avec le cinéma, par un ensemble d’acteurs de l’éducation au sens large, comme les mouvements d’éducation populaire, laïcs ou confessionnels. Et aujourd’hui encore les discours véhiculent les mêmes ambitions : les NTIC vont permettre la mise en oeuvre d’une éducation plus accessible, mieux adaptée en particulier aux publics les moins « scolaires », de repenser les modalités d’éducation, le mode même de transmission du savoir. L’utopie est toujours même !

L’émission :

Crédit photo : Atlanta, 1982 Crédits : BettmannGetty

Lien vers l’émission : https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/eduquer-dans-son-temps-34-nouveaux-medias-nouvelle-pedagogie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.